Comment obtenir des prix bas pour vos moules d’injection plastique ?

A l’œil nu, deux pièces plastiques peuvent paraître similaires. Mais elles peuvent avoir être fabriqués à partir de deux moules différents, qui n’auront pas nécessité le même investissement financier.

Quelles sont les facteurs qui vont influencer le prix d’un moule pour l’injection plastique et comment choisir la solution la plus pertinente à votre projet. Nous vous proposons de le découvrir.

Caractéristiques techniques de l’outillage pour injection plastique

L’acier et les composants d’un moule sont les premiers facteurs de la variation du prix d’un moule pour injection plastique.

La dureté et les caractéristiques de l’acier sont choisies en fonction du nombre de pièces à produire et des spécificités de la pièce injectée. Les aciers importés et les plus dures sont les plus chers. Pour la même nuance d’acier, plusieurs fourchettes de prix sont possibles.

Les autres fournitures comme les éléments standards sont similaires au choix de l’acier. Il existe sur le marché de nombreuses possibilités.

Chez Unimold, nous avons audité et sélectionné des fournisseurs pour avoir à disposition une palette correspondant à tous les besoins de nos clients. Nous pouvons ainsi recommandé le meilleur rapport qualité prix en fonction des besoins du projet de fabrication de moule pour injection plastique.

Type d’injection par canal froid ou canal chaud

L’injection par canal froid ou par carotte est la solution la plus économique. Mais elle entraine de la perte de matière.

Pour l’injection par canal chaud, nous faisons appel à un fournisseur de bloc chaud. Cette prestation peut faire varier les prix des moules d’injection plastique du simple au double.

Nous préconisons selon notre expérience plusieurs fournisseurs. La décision finale est prise conjointement avec le client. Cette dernière peut influencer non seulement le coût de revient d’une pièce, mais aussi les habitudes d’entretien des blocs chauds de l’usine de production.

La finition des pièces est aussi un facteur à ne pas négliger.

La finition la moins onéreuse est une finition brute d’usinage. C’est-à-dire qu’il n’y a pas d’opération de post traitement après l’usinage. Les surfaces ont alors des traces de fraisages ou d’érosion qui seront visibles sur la pièce d’injection.

Pour éliminer ces traces, un polissage souvent manuel peut être réalisé. Le polissage le plus simple est appelé : « poli-propre », qui supprime toutes traces d’outils. Il existe toute une gamme de polissage allant jusqu’au polissage poli-miroir qui rend l’acier brillant. La pièce produite est alors brillante ou transparente en fonction de la couleur de la matière.

D’autres traitements post usinage sont également possible comme les grainages chimiques. Ces opérations sont réalisées par des sociétés spécialisées appelées « graineurs ». Le prix varie énormément en fonction des fournisseurs et des références de grain. Nous travaillons avec plusieurs graineurs avec des possibilités de traitement très larges.

La géométrie de la pièce

Les formes d’une pièce influencent énormément sur le prix d’un moule pour injection plastique.

Généralement, il n’est pas possible de changer la taille d’une pièce car elle correspond à un encombrement spécifique. Par contre, la présence de contre-dépouille peut alourdir fortement la facture d’un outillage. Celle-ci nécessite la mise en place de tiroirs, de cales ou de mécanique plus complexe avec des pré-ouverture de plaque. Il existe plusieurs solutions pour supprimer ou simplifier ces formes en contre-dépouille. Chaque cas étant différent, notre bureau d’étude sera en mesure de recommander des simplifications applicables à vos besoins.

La tolérance dimensionnelle

La tolérance dimensionnelle est également un facteur de variation du prix d’un moule. Plus les tolérances sont faibles plus les usinages doivent être précis. Des machines d’usinage avec une précision dimensionnelle supérieure devront donc être utilisées et nécessite un coût horaire supérieur.